Rechercher
  • Victor Biasetti

Comment réduire son impact en tant que surfeur ?



Si vous ne le savez pas, l’équipe Garage Handhsaping est très dévouée pour l’environnement. Consciente de son impact écologique en créant des planches de surf, elle essaye à son échelle de réduire son empreinte. J'ai alors souhaité m'inspirer de leur démarche pour écrire un article sur comment baisser son empreinte écologique en tant que surfeur, et également shaper.







Mère nature nous offre un espace grandiose pour pouvoir pratiquer ce sport. De nos jours, la Mer et les Océans sont de plus en plus pollués. En tant que surfeur nous avons le devoir de défendre cette cause et d’agir. Nous sommes en première ligne, nous voyons comment ça évolue dans l’eau.


Il y a de plus en plus de déchets ou encore une eau marron après de grandes averses. Un vrai malheur qui prend de l’ampleur. Mais comment agir à notre échelle ? Voyons ensemble comment devenir un surfeur « éco-responsable ».



Tout d’abord, pour atteindre le spot, restez sur les chemins existants. Ne vous aventurez pas à droite à gauche, vous pourriez embêter des animaux ou écraser des espèces végétales importantes. Ce n’est pour rien que des panneaux ou barrières sont mis.




Déchet sur la plage


Une fois arrivé, le geste numéro un à faire est de ramasser les déchets. C'est malheureux, mais de nos jours on trouve de tout sur la plage, des emballages de McDonald’s, énormément de plastique, des mégots et maintenant des masques. Nous ne comprenons pas pourquoi les gens font ça… Ce sont des gestes qui deviennent graves en 2021. Jeter ses déchets dans des poubelles doit devenir un automatisme pour tous. C’est important. C’est urgent. Souvent, nous croisons des surfeurs qui se donnent une règle : avant/après avoir surfé, ramasser le maximum de déchets qu’ils croisent. Ce sont des gestes simples et efficaces. Imaginez si tous les surfeurs le faisaient !


Comme dirait Adrien, "c’est un peu comme remercier Mère Nature de nous avoir prêté sa Mer ou son Océan pour profiter des vagues qu’elle nous offre".


Des beach cleans up s’organisent de plus en plus. Cela consiste à réunir un maximum de personnes et nettoyer la plage en ramassant les déchets. L'occasion de participer à une bonne action tout en partageant un moment entre passionnés.


Niveau équipement, il faut savoir que le néoprène de la combinaison pollue aussi pas mal. C’est pourquoi des marques comme Srface, se consacrent à innover et proposer des produits éco-responsables.





Tortue de mer étranglé par un sac plastique


A présent, faisons un focus sur le shape. La confection d'une planche est très polluante voire peut être dangereuse pour la planète, à cause des matériaux utilisés. L'équipe Garage Handshaping est consciente de la quantité de déchets émis durant la fabrication ; c'est pour cela qu'elle fait le choix de se tourner vers Polyola pour les pains de mousse des planches de stock, et comme offre plus écologique auprès de ses clients. Si vous ne connaissez pas la particularité de leurs pains de mousse, nous avons rédigé un article dessus juste ici.


Maintenant, à votre échelle vous pouvez justement vous tourner vers des planches qui vont dans ce sens. Il existe d'autres matériaux que le polyol recyclé et le bois ; on trouve des planches créées à partir d’algues ou encore de champignons ! Il est également possible d'acheter des ailerons fait à partir d’algues ou de filets de pêche recyclés.


Au final ces dernières années, de nombreuses personnes et entreprises ont souhaité faire attention à leur impact sur la planète (ex : GreenFIx, marque de wax qui utilise des produits naturels ainsi que biodégradable). Il ne tient qu'à vous de vous renseigner sur le procédé de fabrication des différents produits que vous utilisez pour surfer afin de vous constituer une panoplie plus éco-friendly ! ;)




Surfeur avec une camionette

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout